Triangles constructeurs 5 boites

L011

Nouveau

Buts de ce matériel :

  • Raffinement du sens visuel
  • Discrimination visuelle des formes géométriques
  • Préparation à la géométrie
  • Préparation au calcul des surfaces
  • Préparation aux équivalences
  • Construction de l’intelligence

Plus de détails

en stock

Attention : dernières pièces disponibles !

95,99 €

Ajouter à ma liste

PRESENTATION DU MATERIEL :

Première boîte, rectangulaire :

  • 2 triangles isocèles rectangles verts
  • 2 triangles isocèles rectangles jaunes
  • 2 triangles jaunes scalènes
  • 2 triangles verts scalènes
  • 2 triangles gris scalènes
  • 2 triangles équilatéraux jaunes
  • 2 triangles rouges: un obtusangle scalène et un scalène rectangle

Deuxième boîte, rectangulaire : les triangles sont tous bleus

  • 2 triangles isocèles rectangles
  • 2 triangles scalènes rectangles
  • 2 triangles équilatéraux
  • 1 triangle rectangle scalène
  • 1 triangle obtusangle scalène

Troisième boîte : boîte triangulaire

  • 1 grand triangle équilatéral gris
  • 2 triangles scalènes rectangles verts
  • 3 triangles isocèles obtusangles jaunes
  • 4 triangles équilatéraux rouges

Quatrième boîte : boîte hexagonale

  • 1 grand triangle équilatéral jaune
  • 6 triangles isocèles obtusangles jaunes
  • 2 triangles isocèles obtusangles rouges
  • 2 triangles isocèles obtusangles gris

Cinquième boîte : petite boîte hexagonale

  • 6 triangles équilatéraux gris
  • 3 triangles équilatéraux verts
  • 2 triangles équilatéraux rouges

Exemple d'exercice pratique avec la première boîte :

  1. Aller avec l’enfant à l’étagère
  2. Prendre la première boîte et s’asseoir avec lui à une table
  3. Prononcer le nom de l’activité: «Ce sont les triangles constructeurs »
  4. Sortir les deux triangles jaunes, les deux verts, les deux gris et refermer la boîte
  5. Rendre le triangle vert, le poser devant l’enfant puis prendre l'autre et l’associer au premier par la ligne noire. Demander à l’enfant comment s’appelle la figure ainsi formée : un carré
  6. Prendre un triangle gris, le poser devant l’enfant, prendre l’autre triangle gris et l’associer à l’autre par la ligne noire. Demander à l’enfant comment s’appelle la figure : un rectangle
  7. Prendre ensuite le triangle jaune, le poser devant l’enfant puis prendre l’autre triangle jaune et l’associer au premier par la ligne noire. Demander à l’enfant le nom de la figure : un losange, demander à l’enfant s’il veut continuer et sortir de la boîte les deux triangles jaunes et les deux triangles verts. Les associer par la ligne noire (les jaunes d’abord) et demander à l’enfant comment s’appelle la figure : un parallélogramme
  8. Faire la même chose avec les verts puis inviter l’enfant à le faire
  9. Sortir les figures restantes (les deux triangles jaunes et les deux triangles rouges) et demander à l’enfant s’il veut le faire
  10. Une fois qu’il a terminé, lui demander s’il veut refaire toutes les figures
  11. Mélanger les triangles.

Exemple d'exercice pratique avec la deuxième boîte :

  1. Sortir les deux grands triangles bleus, les associer tous les deux, cela forme un carré. Faire ensuite glisser un des triangles de l’autre côté en maintenant l’autre fixe. On obtient un parallélogramme. Faire glisser une seconde fois un des triangles, on obtient un autre parallélogramme. Revenir ensuite au carré. Demander à l’enfant s’il veut le faire
  2. Prendre les deux triangles scalènes rectangles, les associer, ils forment un rectangle. Demander à l’enfant le nom de la figure puis faire glisser un triangle et demander à l’enfant s’il reconnaît la figure nouvellement formée (un parallélogramme), faire glisser de nouveau un des deux triangles et demander à l’enfant le nom de la nouvelle figure (un parallélogramme). Proposer à l’enfant de le faire à son tour
  3. Prendre les deux triangles équilatéraux et demander à l’enfant s’il veut les associer. En les associant de trois manières différentes on obtient tour à tour trois losanges
  4. Sortir le triangle rectangle scalène et le triangle obtusangle scalène, les associer devant l’enfant, la forme obtenue est un trapèze. Puis lui proposer de le faire à son tour. D’autres formes irrégulières pourront être réalisées.

Exemple d'exercice pratique avec la troisième boîte :

  1. S'installer sur un tapis
  2. Ouvrir la boite, placer le couvercle dessous
  3. Prendre le premier triangle, le gris et le poser devant nous. Demander à l’enlant s’il le reconnaît. C’est un triangle équilatéral
  4. Prendre ensuite les deux triangles verts, les associer par la ligne noire. Demander à l’enfant s’il reconnaît celui-là aussi. Poser les deux triangles verts sur le grand
  5. Sortir les trois triangles jaunes, les associer par la ligne noire et demander à l’enfant s’il reconnaît la figure. Les superposer sur le grand triangle puis les reconstituer à côté sur le tapis
  6. Sortir les quatre triangles rouges équilatéraux, les associer par la ligne noire. On obtient un triangle équilatéral. Superposer le triangle obtenu sur le triangle équilatéral vert
  7. Inviter l’enfant à faire l’exercice.

Exemple d'exercice pratique avec la quatrième boîte :

  1. Aller à l’étagère avec l’enfant
  2. S’installer à une table avec lui
  3. Sortir les deux triangles rouges, les poser sur la table et refermer le couvercle. Les associer par la ligne noire un losange apparaît. Demander à l’enfant s’il reconnaît la figure
  4. Ouvrir la boîte et sortir les deux triangles gris, les associer par la ligne noire et demander à l’enfant ce qu’il voit (un parallélogramme)
  5. Sortir les triangles jaunes de la boîte, les six isocèles obtusangles et le grand équilatéral, demander à l’enfant le nom du grand triangle
  6. Empiler les six isocèles puis en prendre trois et les accoler au grand triangle équilatéral en suivant la ligne noire, demander à l’enfant s’il reconnaît la figure (un hexagone)
  7. Rabattre les trois isocèles sur le triangle équilatéral, les remettre en place puis dissocier deux triangles isocèles des côtés du triangle équilatéral pour enlever le triangle équilatéral. Mettre à la place trois triangles isocèles. Séparer ensuite les triangles en trois losanges. Demander à l’enfant ce qu’il voit
  8. Enlever deux triangles jaunes et à la place mettre deux triangles rouges
  9. Transformer le parallélogramme gris en losange et le mettre à la place aussi de deux triangles jaunes.

Exemple d'exercice pratique avec la cinquième boîte :

  1. Inviter l’enfant à aller à l’étagère
  2. Sortir les deux triangles rouges en les superposant et les associer entre eux par la ligne noire. Demander à l’enfant s’il reconnaît la figure (un losange). Inviter l’enfant à le faire
  3. Sortir les trois verts en les superposant, les associer et demander à l’enfant s’il connaît la figure (un trapèze)
  4. Sortir les six gris et demander à l’enfant de les associer par les lignes noires: on obtient un hexagone. Demander à l’enfant s’il connaît
  5. Prendre les trois triangles verts et les superposer sur trois triangles gris. Les retirer puis prendre les deux triangles rouges que l’on superpose sur deux gris. Séparer les formes afin d’obtenir deux trapèzes puis trois losanges. Enlever les triangles en superposition puis inviter l’enfant à le faire à son tour.
  6. Ranger la boîte

Nous vous conseillons de compléter ce matériel avec la boite des triangles bleus (tous les triangles sont bleus et identiques) S031.

 

 



30 autre produits